Accueil > Comprendre le solaire > Idées reçues > Le solaire photovoltaïque ne remplacera jamais les centrales nucléaires

Le solaire photovoltaïque ne remplacera jamais les centrales nucléaires

Les idées reçues sur le solaire photovoltaïque sont nombreuses. Terre Solaire a décidé de faire le point sur chacune d’entre elles.

Nous croyons à un avenir énergétique 100% renouvelable dans lequel le solaire photovoltaïque occupe une place centrale. Beaucoup de gens pensent que les énergies renouvelables ne peuvent pas remplacer nos centrales nucléaires. En dehors de la question du stockage de l'électricité, il y a derrière cette idée reçue deux autres questions en filigrane.

 

Est-ce que les énergies renouvelables peuvent fournir autant d’électricité que les centrales nucléaires et les centrales à gaz en France ? 

La réponse est claire : aujourd’hui non, mais d’ici 20 ou 30 ans, oui !

  • Une erreur classique consiste à regarder dans le rétroviseur pour prédire l’avenir. La puissance cumulée de l’ensemble des panneaux solaires installés en France à ce jour est faible. Elle reflète les conditions économiques offertes aux investisseurs au cours des 10 dernières années. Jusqu’à très récemment, le photovoltaïque était cher et la rentabilité des investissements dépendait entièrement des dispositifs de soutien dont l’évolution a été très chaotique. Jusqu’à maintenant, les investisseurs produisaient de l'électricité pour vendre toute leur production à EDF. Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle ère : produire pour consommer sa propre production est désormais rentable et plus intéressant que de produire pour vendre toute sa production. En France, il suffirait d'équiper en panneaux photovoltaïques 10% de la surface totale bâtie pour produire l'équivalent de notre consommation électrique totale.

  • A l’échelle mondiale, les énergies renouvelables ont produit 24% de la consommation électrique globale en 2016. Cette part augmente rapidement. Le solaire photovoltaïque représente la moitié des nouvelles capacités renouvelables.

  • En France, les objectifs de la Loi sur la Transition Énergétique adoptée en 2015 sont de porter la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité à 40% en 2030. Pour les DOM-TOM, territoires insulaires par nature, l’objectif est de 100%.

  • Au-delà de ces objectifs « politiques » à 15 ans, qui pour beaucoup manquent d'ambition, la faisabilité technico-économique d’un scénario 100% énergies renouvelables a été démontrée. L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), établissement public sous tutelle du Ministère de l’Environnement, a livré en juin 2016 une étude intitulée « Un mix électrique 100% renouvelable ? Analyses et optimisations ».  La conclusion est qu’il existe plusieurs scénarios 100% renouvelables et réalistes d’un point de vue technico-économique qui permettent de satisfaire la demande en électricité chaque heure de l’année. Une condition centrale de ces scénarios est d’être capable de modifier certaines de nos habitudes. A l'échelle de la maison, cela signifie par exemple de programmer son chauffe-eau pour qu'il fonctionne la journée plutôt que la nuit.

 

Faut-il arrêter rapidement nos centrales nucléaires ?

Pour nous, il n’est pas question d’appuyer sur un bouton et d’arrêter du jour au lendemain nos centrales nucléaires. Cela n'aurait aucun sens économique. Le système énergétique 100% renouvelable se construira petit à petit au cours des 30 prochaines années. Le modèle ne reposera pas sur des centrales photovoltaïques géantes ou des fermes éoliennes à perte de vue qui nécessitent des financements colossaux. Au contraire, il reposera sur un réseau de petites unités de production situées au plus près des lieux de consommation. Si l'on n'entrave pas le développement de l'autoconsommation, les investissements sont autofinancés par les économies obtenues. Comme toute mutation de grande ampleur, la transition énergétique aura des répercussions sur l'emploi et les compétences. Les grands énergéticiens ne s'y trompent pas et ont commencé à re-déployer leurs ressources sur des métiers nouveaux. Les études macro-économiques comme celle de l'ADEME montrent qu'un système énergétique 100% renouvelable est extrêmement bénéfique en termes d'emploi. Non seulement le 100% renouvelable signifie plus d'emplois, mais il signifie aussi des emplois mieux répartis sur tout le territoire.

 

Panneaux photovoltaïques en surimposition sur une maison rouge

Combattez les idées reçues sur le solaire et le photovoltaïque !

Voir les autres idées reçues sur le photovoltaïque

Resultat Pro
Être rappelé(e)

Pour échanger sur cette simulation avec un conseiller solaire ou prendre rendez-vous pour une étude sur site, laissez-nous votre nom et un numéro de téléphone ou une adresse email.

 Madame   Monsieur
Resultat Part
Être contacté par un conseiller

Pour échanger sur cette simulation avec un conseiller solaire ou prendre rendez-vous pour une étude sur site, laissez-nous votre nom et un numéro de téléphone ou une adresse email.

 Madame   Monsieur
Register
Créez votre compte
 Mme   M.
Vous avez déjà un compte ?
Récupérez votre mot de passe
Vous avez déjà un compte ?
Resultat Part
Prendre RDV avec un conseiller

Indiquez vos disponibilités pour vous joindre facilement. Vous recevrez un email pour vous confirmer le rdv avec un conseiller solaire.



 Lundi    Mardi    Mercredi    Jeudi
 Vendredi


 9h-12h    12h-14h    14h-16h    16h-18h