Devenir producteur d'électricité pour faire des économies durables

A quoi ça sert ?

Pour produire soit-même une électricité 100% propre, locale et moins chère

  • Equipé de panneaux photovoltaïques, votre bâtiment devient producteur d’électricité sans bruit, sans pollution et sans aucun déchet ultime.
  • Le prix de revient du kilowattheure produit est dans la plupart des cas déjà moins cher que le prix auquel vous achetez votre électricité aujourd’hui.
  • Avec l’arrivée dès 2020 d’un nouveau standard de performance énergétique pour les bâtiments neufs, le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS), équiper son bâtiment de panneaux solaires pour le rendre producteur d’énergie permet de protéger sa valeur sur le marché.
  • L’installation et la maintenance de vos panneaux photovoltaïques soutient directement la création d’emplois qualifiés en France, sans risque de délocalisation, et le développement d’une nouvelle filière de formation professionnelle.

Prix de revient de l'électricité solaire

Une électricité solaire 10% à 40% moins chère que celle du réseau

Prix actuel du kilowattheure fourni par le réseau

Pour un bâtiment raccordé en « tarif jaune », c'est-à-dire dont la puissance souscrite auprès du fournisseur d’électricité est comprise entre 36 et 250 kilowatts, chaque kilowattheure soutiré du réseau revient à 8 à 9 centimes hors TVA. Pour un bâtiment raccordé en « tarif bleu », c'est-à-dire dont la puissance souscrite est inférieure ou égale à 36 kilowatts, chaque kilowattheure soutiré du réseau revient à 12 centimes environ hors TVA.

Ce prix correspond aux 3 composantes du prix de l'électricité qui s'additionnent : le coût de production et de commercialisation de l’électricité, le coût du transport et de la distribution à travers les réseaux publics et les taxes communales, départementales et nationales. Le prix global de l’électricité pour les professionnels a augmenté de 4% par an en moyenne au cours des dernières années.

Prix de revient du kilowattheure fourni par des panneaux solaires

600 m² de panneaux photovoltaïques posés en toiture avec une inclinaison moyenne permettent de produire un kilowattheure dont le prix de revient se situe entre de 5,5 à 8,0 c€. C'est 10% à 40% moins cher que le prix de l'électricité fournie par le réseau. Ce prix de revient dépend de l'irradiation solaire locale et donc de la région :
      > 5,5 c€ à Avignon, Montpellier ou Marseille
      > 6,0 c€ à Valence
      > 6,2 c€ à Bordeaux ou Toulouse
      > 6,5 c€ à Lyon, Poitiers
      > 7,5 c€ à Paris, Rouen ou Reims
      > 8,0 c€ à Lille

Contrairement au prix de l’électricité que vous achetez, le prix de l’électricité que vous produisez avec votre propre générateur photovoltaïque est fixe pour les 25 prochaines années. 

Le prix de revient "complet" du kilowattheure fourni par les panneaux est calculé :

  • En faisant la somme de l'investissement initial et de l'ensemble des frais d'assurance, d'entretien et de réparation prévisibles au cours des 25 prochaines années : cette somme donne un coût global
  • En divisant le coût global par la quantité d'électricité que le générateur va produire sur la même période - nous intégrons à ce calcul une hypothèse prudente de baisse de production des panneaux.

Comment ça marche ?

Autoproduction solaire

Production au fil du soleil 

Les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité dès qu’il y a de la lumière. La puissance électrique qu’ils fournissent dépend de son intensité : la production est donc plus importante en été qu’en hiver et elle est plus importante lorsqu’il fait beau que lorsque le ciel est couvert. De même, à conditions météorologiques identiques, les panneaux produisent davantage en milieu de journée que le matin tôt ou tard le soir. Les panneaux produisent donc pendant toute la journée mais la puissance électrique qu'ils fournissent est donc variable.

Autoproduction et autarcie énergétique 

Pour atteindre l’autarcie énergétique, c'est-à-dire produire en permanence la puissance électrique nécessaire à sa consommation, de jour comme de nuit et tous les jours de l’année, il faut produire et stocker des excédents. Plusieurs technologies de stockage de l’électricité sont aujourd’hui au point mais l’investissement ne se justifie pas lorsque le bâtiment est déjà desservi par un réseau électrique. En général, lorsque l’on parle d’autoproduction ou "autoconsommation" comme on l'entend souvent - l’objectif est d’utiliser la surface disponible en toiture qui reçoit chaque jour une grande quantité d’énergie solaire – inexploitée jusque là - pour l’équiper de panneaux photovoltaïques et produire une quantité d’énergie équivalente à 30% à 80% de la consommation du bâtiment, sans chercher à se passer complètement du réseau public.

En pratique : priorité à l'électricité solaire

L’autoproduction signifie qu’une fois équipé de panneaux, le bâtiment dispose de deux sources d’électricité : le réseau de distribution, à travers le compteur électrique, et les panneaux solaires. Cette connexion au réseau assure la sécurité de l’alimentation en électricité du bâtiment en toute circonstance. En pratique, l’électricité fournie par les panneaux a toujours la priorité sur l’électricité soutirée du réseau. Cela signifie que toute la production des panneaux qui peut être consommée directement dans le bâtiment le sera, seul l’appoint sera soutiré du réseau et acheté à un fournisseur : EDF, Engie, Direct Energie, Enercoop, ... ou Terre Solaire Intégrale si vous choisissez de passer au 100% renouvelable de proximité : découvrez ici notre offre de fourniture d'électricité 100% renouvelable Terre Solaire Intégrale

Appoint et surplus

Cette caractéristique des installations photovoltaïques en autoconsommation permet de profiter au maximum de la ressource solaire, totalement gratuite. Elle découle du raccordement de l’installation photovoltaïque directement sur le tableau électrique, « en aval » du compteur électrique par rapport au réseau de distribution. Ainsi, selon le moment de la journée et l’état du ciel, l’électricité fournie par les panneaux peut suffire à couvrir tous les besoins électriques du bâtiment ou, au contraire, être insuffisante et dans ce cas l’appoint est fourni par le réseau de distribution. Si, au contraire, la puissance fournie par les panneaux dépasse la puissance appelée par l’ensemble des appareils en fonctionnement, le surplus est injecté sur le réseau et vendu.

 

Demander une étude

VOTRE PROJET COMMENCE MAINTENANT

Testez WattNext

Avec WattNext, l’application experte de Terre Solaire, s’équiper de panneaux solaires n’a jamais été aussi facile.

Resultat Pro

Être rappelé(e)

Pour échanger sur cette simulation avec un conseiller solaire ou prendre rendez-vous pour une étude sur site, laissez-nous votre nom et un numéro de téléphone ou une adresse email.

 Madame   Monsieur
Register

Titre à renseigner !

 Mme   M.

Vous avez déjà un compte ?

Récupérez votre mot de passe

Vous avez déjà un compte ?