Le guide du panneau solaire en autoconsommation

Publié le 16-06-2018 par Laetitia

Vous en entendez de plus en plus parler dans les médias, et par votre entourage. L’Etat met en place des dispositifs incitatifs et affiche en grand ses objectifs de transition écologique. Les panneaux solaires se multiplient en toiture, les centrales photovoltaïques au sol se répandent.

L’énergie solaire gagne du terrain, c’est incontestable ! Le temps où photovoltaïque rimait avec arnaque et gouffre financier est loin. Installer un système domestique de production d’électricité verte et gratuite devient – plus qu’une aubaine financière – une urgence environnementale. Vous souhaitez consommer votre propre production d’énergie ? Voici notre guide complet du panneau solaire en autoconsommation.

SOMMAIRE

L’autoconsommation solaire : solution énergétique pour demain, à envisager aujourd’hui.

1. Panneau solaire : autoconsommation ou revente ?

2. Photovoltaïque : autoconsommer en 7 bonnes raisons.

Panneaux solaires pour autoconsommation, mode d’emploi.

3. Votre projet d’autoconsommation photovoltaïque étape par étape.

4. Le prix d’une installation solaire en autoconsommation.

5. Kit d’autoconsommation ou installation photovoltaïque clé en main, quelle différence ?

6. Aides financières : à quoi pouvez-vous prétendre ?

Autoconsommer pour gagner son autonomie énergétique, dans quelle mesure ?

7. Panneau solaire en autoconsommation : quel degré d’autonomie énergétique ?

8. Batterie solaire et domotique pour augmenter votre niveau d’autonomie.

Passer au solaire maintenant !

L’autoconsommation solaire : solution énergétique pour demain, à envisager aujourd’hui.

Quand il s’agit d’environnement, on a tendance à employer les termes de « demain », « avenir », « futur »… Mais reporter au lendemain ne peut pas durer indéfiniment. Alors que préserver la planète représentait une préoccupation lointaine et abstraite pour les générations précédentes, le constat en 2018 est alarmant au point de mobiliser consciences et ressources sans plus attendre. En ce qui concerne le volet énergétique, la solution du photovoltaïque est à ce jour la plus aboutie, et la seule envisageable : par devoir écologique, chacun de nous se doit d’envisager l’installation de panneaux solaires pour produire de l’électricité propre, d’origine renouvelable.

Panneau solaire : autoconsommation ou revente ?

Le particulier dispose de 2 options pour exploiter – et rentabiliser – ses panneaux solaires : l’autoconsommation et la revente à EDF Obligation d’Achat Solaire.

  • L’autoconsommation consiste à consommer sa propre production d’électricité pour alimenter ses appareils électriques domestiques – chauffage, éclairage, électroménager…
  • La revente à EDF Obligation d’Achat Solaire consiste à céder sa production d’électricité à un fournisseur moyennant rémunération. L’électricité verte est alors réinjectée sur le réseau de distribution public.

RAPPEL : le particulier peut opter sans difficulté pour la revente de son électricité, dans la mesure où EDF a une obligation d’achat au titre des articles L314-1 à L314-13 du Code de l’énergie(articles à consulter ici). Le prix d’achat, en outre est réglementé et garanti pendant 20 ans.

Panneau solaire en autoconsommation ou en revente, comment choisir ? Pour bien connaître les différences entre les 2 options, et anticiper les conséquences de votre choix, voici leurs avantages respectifs :

 

Autoconsommation

Revente

Avantages

–          Vous consommez de l’énergie verte dont vous êtes sûr de la provenance.

–          Vous économisez sur vos factures d’électricité.

–          Vous gagnez en indépendance – sur le plan financier mais aussi psychologique.

–          Vous contribuez à verdir le réseau national d’électricité.

–          Vous vous offrez un revenu annuel complémentaire.


ASTUCE TERRE SOLAIRE : 
En pratique, il existe une alternative aux 2 options précédentes : l’autoconsommation avec revente du surplus permet de consommer sa propre électricité, tout en vendant une partie de sa production. Ce montage est très utile pour le particulier qui n’est pas équipé d’un système de batteries solaires pour stocker l’excédent d’électricité photovoltaïque en vue de le restituer dès que nécessaire. Voir nos explications ci-après !

En résumé sur les critères de choix :

  • Quel que soit le mode d’exploitation choisi, le particulier devient producteur d’une électricité propre : il contribue à l’effort écologique. En optant pour l’autoconsommation, il a l’avantage supplémentaire de gagner en indépendance vis-à-vis de son fournisseur d’énergie.
  • Sur le plan financier, de nombreux éléments rentrent en ligne de compte pour bien comparer montant des économies en autoconsommation et montant du revenu en revente – les coûts d’installation diffèrent, le prix du kWh à économiser et le tarif de rachat par EDF évoluent différemment… Pour un calcul au plus juste – et au plus vite ! – il est judicieux de réaliser des simulations en ligne.

Comparer mes avantages financiers avec WattNext !

Comparer

PANNEAU SOLAIRE EN AUTOCONSOMMATION : AVIS ET TENDANCE, EN CHIFFRES !

La tendance actuelle peut également entrer en ligne de compte pour choisir comment rentabiliser ses panneaux solaires en 2018. Au 2ème trimestre 2017, le nombre d’installations photovoltaïques de vente à EDF représentait presque le double du nombre d’installations en autoconsommation. Au 1er trimestre 2018, inversion totale : la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) constate 1 154 demandes de raccordement d’installations de vente en totalité contre 2808 demandes de raccordement d’installations de vente en surplus(cf.rapport de la CRE). La tendance semble clairement s’orienter vers du panneau solaire en autoconsommation, sans doute pour de bonnes raisons – sentiment d’indépendance et meilleure rentabilité.

Passer de la revente à EDF à l’autoconsommation, c’est possible ?

Vous avez basé votre modèle de rentabilité sur la revente totale à EDF ? Vous pouvez changer d’avis pour passer à l’autoconsommation, en 2 étapes :

  • Résilier votre contrat de rachat d’électricité photovoltaïque. Attention à bien vérifier les conditions de résiliation telles que mentionnées dans les CGV : EDF OA impose un préavis de 3 mois, et le paiement, sous conditions, d’une indemnité de résiliation.
  • Raccorder vos panneaux photovoltaïques au réseau d’alimentation domestique. Vous pouvez vous rapprocher d’un conseiller Terre Solaire pour tous vos travaux ! Remplissez le formulaire de contact en 30 sec chrono !

Contactez-nous

Mais pourquoi un tel engouement pour autoproduire son électricité domestique ?

Photovoltaïque : autoconsommer en 7 bonnes raisons.

Le panneau solaire, de l’avis de la majorité, est une option très intéressante pour alimenter sa maison en électricité. Voici les arguments les plus répandus :

1. Consommer de l’électricité autoproduite permet de réduire le montant de ses factures électriques. Attention, cet argument d’ordre économique doit être pondéré eu égard à l’amortissement de l’investissement. Une installation photovoltaïque coûte cher, et devient intéressante sur le plan financier seulement une fois le coût de l’investissement rentabilisé. Bonne nouvelle, le photovoltaïque est rentable en 2018 ! Pour en savoir plus, consultez notre article sur le sujet :
Lire l’article

2. Le prix de l’électricité – celle que vous achetez à votre fournisseur d’énergie – augmente continuellement, notamment en cause la CSPE (Contribution au Service Public de l’Électricité) qui sert justement à financer les dispositifs d’incitation à l’investissement photovoltaïque ! Investir aujourd’hui dans un système d’autoproduction, c’est anticiper des hausses de prix considérables, pour des économies de plus en plus intéressantes sur vos factures.

3. En produisant votre propre électricité, vous savez exactement ce que vous consommez. Cet aspect s’inscrit dans la tendance actuelle au DIY : en 2018, on veut connaître la provenance et la composition exacte de nos produits du quotidien. L’énergie solaire en autoconsommation est le seul moyen d’y parvenir, contrairement à ce que laissent imaginer les offres d’électricité verte. Découvrez notre offre d’électricté verte Terre Solaire Intégrale

Découvrir l’offre

4. Au-delà de l’aspect DIY, et tendance également : vous privilégiez le circuit court ! En consommant local, vous économisez sur l’acheminement de l’électricité pour réduire d’autant plus le taux d’émissions de CO2.

5. Vous êtes indépendant ! S’affranchir d’un fournisseur tiers, quel soulagement sur le plan psychologique… Attention, cet argument en faveur de l’autoconsommation doit être pondéré eu égard au niveau d’autonomie offert par votre installation photovoltaïque.

6. En produisant de l’énergie propre, qui utilise une ressource inépuisable (le soleil !), vous contribuez à l’effort écologique, vous préservez l’environnement à votre échelle – et c’est déjà beaucoup.

7. Sur site isolé – bateau, camping-car, chalet… – les panneaux solaires en autoconsommation sont le meilleur moyen de s’alimenter en électricité.

INFO TERRE SOLAIRE : L’éolienne offre les mêmes arguments d’économie, d’indépendance et d’impact environnemental, mais souffre d’une rentabilité encore trop limitée. Les éoliennes domestiques nécessitent en outre une superficie de terrain suffisante, et imposent une pollution visuelle importante.

Dernier argument bonus en faveur du panneau solaire en autoconsommation : les chiffres de la CRE mentionnés ci-avant démontrent de l’intérêt grandissant des particuliers pour ce mode de production d’électricité d’origine renouvelable. Tout le monde, petit à petit, y vient inexorablement : le photovoltaïque est désormais l’évidence.

Panneaux solaires pour autoconsommation, mode d’emploi.

Investir dans une installation photovoltaïque, cela n’a (plus) rien de compliqué. Nous vous guidons étape par étape, avant de faire le point sur le juste prix du panneau solaire en 2018.

Votre projet d’autoconsommation photovoltaïque étape par étape.

Voici les étapes à suivre depuis la validation de votre décision d’investir jusqu’à la mise en route du système photovoltaïque pour produire votre électricité domestique.

1. Vous devez faire une déclaration préalable de travaux auprès du service d’urbanisme de la mairie de votre commune. Prévoyez d’effectuer cette démarche administrative au moins 1 mois avant l’installation.

2. En parallèle, vous avez tout intérêt à demander et comparer plusieurs devis d’entreprises photovoltaïques, pour choisir le meilleur rapport qualité-prix.

OBTENIR UN DEVIS GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT, EN QUELQUES CLICS !

Obtenir mon devis en 2 min

3. Vous revendez le surplus de l’électricité solaire à un fournisseur ? 3 mois au moins avant l’installation, pensez à faire votre demande de raccordement au réseau de distribution. En autoconsommation exclusive, n’oubliez pas de déclarer votre installation.

4. L’équipement est posé – par vos soins pour un kit d’autoconsommation ou par un installateur pour une prestation clé en main : des panneaux solaires sur le toit, au sol ou sur un abri solaire indépendant, un onduleur dans votre maison pour convertir le courant continu en courant alternatif, les raccordements électriques adaptés.

ASTUCE TERRE SOLAIRE : Ni l’envie ni le temps de réaliser les démarches administratives auprès de la mairie et du gestionnaire de réseau de distribution d’électricité de votre commune ? Besoin de conseils pour dimensionner votre installation – nombre de panneaux, puissance… ? Choisissez une société photovoltaïque capable de vous proposer une prestation clé en main.

5. Durée de vie, modalités d’entretien, garantie et contrat de maintenance de vos panneaux solaires en autoconsommation : Terre Solaire vous dit tout !

Le prix d’une installation solaire en autoconsommation.

Comme dans toutes les branches d’activité commerciale, le prix des panneaux solaires et les tarifs de la main d’œuvre pour la pose varient d’un professionnel à l’autre. D’où l’intérêt de réaliser plusieurs devis – comparables, s’entend.

INFO TERRE SOLAIRE : LE JUSTE PRIX DU PHOTOVOLTAÏQUE POUR UN INVESTISSEMENT RENTABLE. Le coût moyen d’une installation solaire clé en main en 2018 se situe entre 12 000 € et 15 000 € pour une puissance de 6 kWc, entre 16 000 € et 22 000 € pour une puissance de 9 kWc. Pour tout savoir sur le prix du photovoltaïque, consultez notre article dédié !

Kit d’autoconsommation ou installation photovoltaïque clé en main, quelle différence ?

Le prix justement ! Au moment de consulter ses devis de panneaux solaires en autoconsommation, le particulier peut être tenté d’opter pour une solution plus économique. Sur ce créneau, les offres de kit solaire d’autoconsommation paraissent séduisantes. Elles s’affichent à prix bas, mais attention :

  • Le kit d’autoconsommation est nécessairement moins cher parce que la main d’œuvre nécessaire pour la pose n’est pas incluse. Avant d’envisager économiser l’installation du matériel, assurez-vous de disposer du temps et des compétences requises – capacité à travailler en hauteur pour une pose en toiture, notions approfondies en électricité…
  • Un panneau solaire pas cher peut cacher une puissance faible. A puissance faible production minime : les bénéfices de rentabilité et d’autonomie sont largement diminués.
  • En installant vous-même vos panneaux solaires, vous ne pouvez pas prétendre au bénéfice de la prime à l’autoconsommation telle que mentionnée plus loin, ni revendre votre surplus de production d’électricité à EDF.

Pour un kit de panneau solaire performant et adapté à vos objectifs, veillez à prendre tous les renseignements nécessaires auprès du vendeur, notamment en termes de puissance photovoltaïque. En optant pour un système plug & play modulaire, vous pouvez faire évoluer cette puissance au fil du temps.

Aides financières : à quoi pouvez-vous prétendre ?

Pour réduire le coût de votre investissement et améliorer la rentabilité de votre projet, vous pouvez prétendre à différentes aides à l’autoconsommation. Toutes supposent l’intervention d’une entreprise photovoltaïque agréée.

La prime à l’investissement. Pour bénéficier de la prime à l’investissement dédiée aux panneaux solaires en autoconsommation, veillez à respecter les 3 conditions principales suivantes :

  1. La pose doit être réalisée par une entreprise photovoltaïque certifiée. Comme Terre Solaire, par exemple, certifiée Quali’PV 2018 !
  2. Vos panneaux doivent fournir une puissance inférieure à 100 kWc – toutes les installations réalisées chez les particuliers respectent cette condition.
  3. Opter pour l’autoconsommation avec revente de surplus. Cette condition pour bénéficier de la prime à l’investissement amenuise les chances d’autonomie énergétique totale…

Le montant de la prime à l’investissement, au 1er trimestre 2018, s’élève à :

  • 39 €/Wc pour une puissance installée inférieure à 3kWc.
  • 29 €/Wc pour une puissance installée comprise entre 3 et 9 kWc.
  • 19 €/Wc pour une puissance installée comprise entre 9 et 36 kWc.
  • 09 €/Wc pour une puissance installée comprise entre 36 et 100 kWc.

Exemple de calcul : vous installez des panneaux solaires pour une puissance totale de 8 kWc. Vous recevez 0,29 x 8 000 = 2 320 €. Vous pouvez déduire cette somme du prix investi pour évaluer votre retour sur investissement.

INFO TERRE SOLAIRE : En autoconsommation, le prix de rachat du surplus d’électricité est moins élevé. Compter 6 à 10 centimes d’euros par kilowatt crête.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Investir dans un moyen de production d’énergie d’origine renouvelable est incontestablement une dépense en faveur de l’environnement. Vous êtes donc éligible au crédit d’impôt CITE : vous êtes remboursé à hauteur de 30 % du prix du matériel photovoltaïque, sous forme d’un crédit ou d’une réduction d’impôt. Pensez à mentionner vos dépenses sur votre feuille d’imposition !

INFO TERRE SOLAIRE : Le CITE est également applicable à tous vos investissements en domotique.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-Ptz). Ce prêt aidé par l’Etat vous permet d’emprunter jusqu’à 10 000 € sans payer d’intérêts, pour financer vos panneaux solaires en autoconsommation ! N’oubliez pas de vous renseigner auprès de votre banque…

Autoconsommer pour gagner son autonomie énergétique, dans quelle mesure ?

Le panneau solaire en autoconsommation pour gagner en indépendance est d’autant plus attractif que le niveau d’autonomie énergétique est élevé – jusqu’à s’affranchir totalement du réseau de distribution public. Le point sur la question.

Panneau solaire en autoconsommation : quel degré d’autonomie énergétique ?

Pour comprendre la problématique de l’autonomie, retour sur le fonctionnement du panneau solaire : les cellules photovoltaïques des panneaux transforment la lumière du soleil en électricité. La production d’électricité suppose donc de capter de la lumière du soleil, les panneaux ne peuvent fonctionner que par temps ensoleillé. Or les besoins en électricité sont en général supérieurs la nuit ou par temps maussade… Chauffage, éclairage : autant de postes énergivores en marche en l’absence de soleil. C’est pourquoi le recours au réseau s’avère indispensable. En parallèle, l’installation solaire produit beaucoup (trop) d’électricité le jour – où les appareils électroménagers ne tournent pas, en général. Cet excédent est alors réinjecté dans le réseau – pour le verdir, et c’est une bonne chose !

Ce manque de synchronisation entre votre production d’électricité et vos besoins en consommation réduisent le degré d’autonomie énergétique, et rares sont les exemples de familles complètement déconnectées du réseau. Certains moyens permettent néanmoins d’augmenter vos chances d’autonomie…

Panneau solaire en autoconsommation avec batterie de stockage et domotique :

Le meilleur moyen de gagner en autonomie énergétique : repenser ses habitudes de consommateur pour adopter (enfin) un comportement écoresponsable ! Appareils moins énergivore, besoins limités, dépenses d’électricité inutiles évitées… nombreux sont les bons réflexes à adopter dans cette optique. Au-delà de repenser ses habitudes au quotidien, 2 armes efficaces :

  • La batterie solaire de stockage du surplus d’électricité permet de lutter contre le manque de synchronisation entre la production électrique de vos panneaux et vos besoins de consommateur : l’excédent produit en plein jour est stocké dans des batteries qui restituent l’énergie dès que nécessaire. Attention néanmoins au prix des batteries solaires : une batterie trop chère, quel que soit le niveau d’autonomie qu’elle vous permet d’atteindre, anéantit vos chances de rentabilité.
  • Investir dans des équipements domotiques permet de programmer ses appareils électroménagers au moment où le panneau solaire d’autoconsommation produit de l’électricité. Bonne nouvelle, les systèmes de gestion intelligente de l’énergie – programmateurs, monitoring – sont éligibles au CITE.

On arrête de penser heures pleines et heures creuses, on pense soleil !

Passer au solaire maintenant !

Prêt à passer au panneau solaire en autoconsommation ? Pour estimer votre production et évaluer votre autonomie, et vos économies, testez dès maintenant notre simulateur photovoltaïque WattNext !





ces articles peuvent vous intéresser :

26-06-2018

Kit solaire pour autoconsommation : guide d’achat

Un kit solaire pour alimenter vos appareils électriques domestiques grâce à votre propre ...

energie-solaire-economie

09-05-2018

Produire son électricité : pour gagner son autonomie, pour la planète.

Produire son électricité pour tendre vers l’autonomie énergétique : le projet ne date pas ...

autonomie electrique solaire

25-04-2018

Autonomie électrique solaire à la maison : pari gagnant.

Se déconnecter du réseau pour gagner son autonomie électrique à la maison, l’objectif se ...

VOTRE PROJET COMMENCE MAINTENANT

Testez WattNext

Avec WattNext, l’application experte de Terre Solaire, s’équiper de panneaux solaires n’a jamais été aussi facile.

Resultat Pro

Être rappelé(e)

Pour échanger sur cette simulation avec un conseiller solaire ou prendre rendez-vous pour une étude sur site, laissez-nous votre nom et un numéro de téléphone ou une adresse email.

 Madame   Monsieur
Register

Je crée mon compte

 Mme   M.

Vous avez déjà un compte ?

Récupérez votre mot de passe

Vous avez déjà un compte ?