Accueil > Blog – Tout sur l’énergie solaire > Bâtiment > Maison autonome en électricité : challenge accepté !

Maison autonome en électricité : challenge accepté !

Publié le 24-05-2019 par Vianney

Grâce au photovoltaïque, vous avez le pouvoir de construire un monde meilleur. En produisant une énergie d’origine renouvelable pour votre propre consommation, vous minimisez la production de déchets radioactifs et l’émission de carbone dans l’atmosphère.

Sans parler des économies sur votre facture d’électricité !


Dès aujourd’hui, lancez-vous le défi d’une maison autonome en électricité :

  • Prenez conscience des limites des énergies fossiles et arrêtez de soutenir la filière nucléaire.
  • A partir de maintenant, consommez intelligemment. L’énergie la moins chère et la plus propre est celle que vous n’utilisez pas ! En limitant vos besoins en électricité, vous économisez et vous faites un geste indispensable pour la planète.
  • Equipez-vous en panneaux solaires et en batteries de stockage pour une maison autonome en électricité.
  • L’autosuffisance électrique est un pari gagnant à grande échelle : à vous de jouer !

 

Energies fossiles vs énergies renouvelables

En 2018, seuls 14 % de la production d’énergie mondiale est assurée par des énergies renouvelables. Soit 86 % d’énergies fossiles dans le mix énergétique. 2 problématiques majeures : les énergies fossiles rejettent du CO2 (un gaz à effet de serre qui favorise le dérèglement climatique) et ces ressources seront bientôt épuisées. Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, dont le pic a marqué l’Histoire depuis 2000 à nos jours, il existe la solution nucléaire. Mais les risques liés aux déchets radioactifs sont extrêmement importants et n’incitent pas à l’optimisme.

Une seule solution pour consommer éco-responsable : les énergies renouvelables. Non polluante, disponible partout et tout le temps, ces ressources inépuisables sont les seules à offrir des perspectives d’avenir pour notre planète. Prenons conscience des limites énergétiques maintenant, et agissons aujourd’hui pour un avenir meilleur.

Quelle énergie renouvelable ?

3 sources d’énergies renouvelables sont actuellement utilisées efficacement pour produire de l’électricité :

  • le vent grâce à des éoliennes,
  • l’eau grâce aux hydroturbines
  • et le soleil grâce aux panneaux photovoltaïques.

Comment vous fournir en énergie renouvelable ?

Le 1er fournisseur d’électricité en France – EDF – utilise à ce jour le nucléaire comme moyen de production principal.

Source : https://www.edf.fr/groupe-edf/information-sur-l-origine-de-l-electricite-fournie-par-edf

 

Pas simple de boycotter l’énergie nucléaire et les énergies carbonées, mais des solutions existent : Produire vous-même votre électricité !

En produisant votre propre électricité (« propre » dans les 2 sens du terme) vous savez exactement le mode de production de l’électricité que vous consommez, vous gagnez en indépendance et vous réalisez des économies considérables. C’est tout l’enjeu de la maison autonome en électricité.

Comment produire votre propre électricité ?

  • Avec des éoliennes, vous produisez votre électricité grâce au vent. Le matériel n’est malheureusement pas sans impact visuel pour être entièrement exploitable à l’échelle domestique dans le cadre de votre projet de maison autonome en électricité.

  • Avec une hydro-turbine, c’est la force du courant de l’eau qui sert de générateur électrique. Cette alternative, parmi les plus propres, nécessite un courant d’eau à proximité de votre maison, rare en pratique. Par ailleurs, la mise en place t maintenance d’une hydroturbine reste complexe.

  • Avec des panneaux photovoltaïques, vous transformez la lumière du soleil en électricité. Cette solution est aujourd’hui la plus recommandée pour une maison autonome en électricité. Elle n’a qu’un faible impact visuel et s’installe sur des espaces jusqu’alors inutilisés : vos toitures.

Les avantages du photovoltaïque pour votre maison autonome en électricité

  1. Mise en place simplifiée sur de grandes surfaces inutilisées (vos toîts)

  2. Les coûts sont aujourd’hui très faibles par rapport aux rendements observés

  3. Les rendements de votre installation sont garantis sur 25 ans

  4. Vous affichez votre volonté d’arrêter de cautionner énergies fossiles et nucléaire.

Comment vous équiper en photovoltaïque ?

Vous avez besoin du matériel suivant :

  • Des panneaux solaires photovoltaïques d’une puissance suffisante pour couvrir vos besoins énergétiques annuels.

  • Un onduleur pour transformer le courant électrique produit en courant alternatif apte à alimenter vos besoins domestiques.

  • Le câblage pour relier les éléments entre eux.

Pour la pose du matériel, faites appel à des installateurs certifiés. Vous bénéficierez de leur expertise, mais aussi d’une prime de l’Etat si vous autoconsommez avec vente de surplus. En faisant poser vos panneaux solaires photovoltaïques par des professionnels, vous vous économisez en outre le poids des démarches administratives préalables.

Pour financer le coût de votre installation solaire, pensez aux aides de l’Etat pour le photovoltaïque ou des collectivités locales. Les installations de panneaux solaires en location avec option d’achat peuvent également être une solution de financement adaptée.

 

Votre maison autonome grâce au photovoltaïque

Installer des panneaux photovoltaïques sur le toit de votre maison est d’autant plus intéressant que les coûts ont considérablement baissé et que les technologies se sont perfectionnées. 

La puissance de votre installation photovoltaïque (exprimée en kWc)

Plus la puissance de votre installation augmente, plus votre potentiel de production et vos chances d’être 100 % autonome du réseau sont élevés. Toutefois votre budget et l’espace disponible sur votre toiture pourraient vous limiter.

L’ensoleillement de vos panneaux solaires photovoltaïques

C’est le principe même du photovoltaïque : la lumière du soleil se transforme en courant électrique. La nuit et par mauvais temps, vous ne produisez pas. Vous avez donc recours à une autre source d’électricité (en restant raccorder au réseau électrique par exemple).

Pour rendre une maison totalement autonome en électricité, il faut investir dans un parc de batteries solaires. L’énergie produite en surplus pendant la journée (non consommée instantanément) est stockée dans les batteries puis restituée en l’absence de production photovoltaïque. Mais la capacité de stockage d’une batterie est limitée. Pour les mêmes contraintes de budget et d’espace, votre système de stockage pourraient se trouver limité.

Dans ces conditions, 2 alternatives s’offrent à vous :

  • Compenser l’achat d’électricité à un fournisseur par la vente de votre surplus produit.
    Une part de vos besoins est assurée par votre propre production, l’autre part par le réseau public. En injectant votre surplus produit sur le réseau public contre rémunération, vous pouvez payer la part d’électricité que vous avez achetée grâce à vos revenus solaires. Votre budget énergie ne vous coûte plus rien, vous réalisez même des économies, et vous répandez une électricité verte sur le réseau public.

  • Viser la totale autonomie.
    Pour l’atteindre, commencez dès maintenant à adapter vos comportements de consommation. En réduisant vos comportements énergivores, vous réduisez vos besoins en électricité. La maison autonome en énergie électrique est alors envisageable.

 

 

Changez votre consommation électrique

Défi n°1 : Stop à la consommation électrique inutile !

Votre 1er défi est le suivant : n’alimentez que les appareils que vous utilisez pour des besoins indispensables. Cela nécessite d’apprendre à économiser l’énergie dans ses moindres Watts.

Vous n’avez pas forcément besoin d’éclairages en plein jour. Vous n’avez pas besoin de faire sécher votre linge en machine par beau temps. Vous n’avez pas besoin d’un réfrigérateur grande contenance si vous vivez seul. Vous n’avez besoin ni d’Internet ni de chauffage lorsque vous n’êtes pas chez vous.

Et pourtant… Tous vos appareils, aussi énergivores soient-ils, fonctionnent et consomment inutilement. Prenez conscience qu’une TV en veille consomme des kWh (jusqu’à 15 Watts par heure, soit 300 Watts par jour, 9 kWh par mois, 108 kWh par an). Vous achetez ces watts à votre fournisseur d’électricité et cela contribue à augmenter la quantité de déchets nucléaires lorsque l’électricité est produite par une centrale nucléaire ou augmenter le gaz carbonique dans l’air lorsqu’elle est produite par une usine à charbon.

Quel consommateur êtes-vous ? Faites le test en quelques clics sur le site de l’ADEME !

Ce graphique vous indique les postes électriques les plus énergivores. Etudiez-le poste par poste, pour optimiser votre consommation d’électricité nécessaire. Exemples :

  • Chauffage : ne montez pas trop haut les températures. 20° suffisent dans les pièces de vie. La nuit et lorsque vous n’êtes pas chez vous, programmez vos radiateurs électriques à 17° maximum. Allumez vos chauffages le plus tard possible dans l’automne, et arrêtez de vous chauffer le plus tôt possible (quitte à vous habiller plus chaudement).
  • Machines à laver : préférez des cycles Eco ou à froid, et remplissez le tambour à son maximum pour réduire le nombre de machines. Nettoyez régulièrement vos appareils pour optimiser leurs performances.
  • Informatique et multimédia : dès que vous ne les utilisez pas, éteignez vos appareils en veille à l’aide d’une multiprise avec interrupteur. Débranchez vos chargeurs lorsqu’ils ne fonctionnent pas.
  • Eau chaude sanitaire : utilisez une température pas trop chaude, et arrêtez votre chauffe eau quand vous êtes absent de votre maison.
  • Eclairages : n’allumez que si vous en avez besoin, et n’oubliez jamais d’éteindre la moindre veilleuse.
  • Préférez le balai à l’aspirateur, prenez votre café au bureau, bricolez à la force de vos mains…

En limitant votre consommation poste par poste, vous réduisez vos besoins : la maison autonome en électricité est à portée de main…

 

Défi n°2 : Changez vos temps de consommation

Dans votre maison autonome en électricité, vous êtes équipé en panneaux solaires photovoltaïques et en système de stockage du surplus d’énergie. Le tout bien dimensionné en fonction de vos besoins de consommateur.

Schéma de fonctionnement de la batterie solaire

Dès que la production d’électricité solaire est insuffisante, le réseau domestique de la maison autonome en électricité puise dans l’énergie stockée dans la batterie. Mais attention la capacité et le temps de stockage sont limités.

Dans ces conditions, synchronisez au maximum production et consommation. Ce faisant, vous réduisez le nombre de batteries solaires nécessaire à votre autonomie électrique et allégez vos coûts.

 

Consommez lorsque vous produisez 

Limitez vos besoins en électricité lorsque l’ensoleillement est insuffisant. Des systèmes de gestion intelligente vous permettent de programmer vos appareils énergivores au pic du soleil. Adoptez-les pour vos machines à laver ! Rechargez vos téléphones et PC en plein jour.

Lorsque la maison autonome en électricité consomme sa propre énergie en direct, le recours aux batteries est moindre. Le surplus est alors suffisant pour vous éclairer le soir, regarder la TV ou préparer le dîner.

 

Défi n°3 : Changez vos équipements

Rendre une maison autonome en électricité à 100 % pour se déconnecter totalement du réseau : certains ont réussi le pari. De plus en plus de témoignages circulent en faveur de l’autonomie énergétique. Autrefois marginaux, ces précurseurs en consommation écoresponsable font aujourd’hui figure d’exemple à suivre.

Leur expérience révèle que certains efforts sur le fond sont nécessaires. La plupart concerne les dépenses de chauffage, le poste le plus énergivore. C’est en limitant les besoins en chauffage électrique que la maison autonome en électricité devient envisageable.

 

Isolez votre maison autonome en électricité

Une maison mal isolée perd de la chaleur : 10 % à 15 % par les fenêtres, 25 % à 30 % par le toit, 20 % à 25 % par les murs. En construction ou en rénovation : veillez à bien isoler la toiture et les murs et choisissez des fenêtres performantes. Inutile de vous lancer le challenge de la maison autonome en électricité dans une passoire thermique.

À noter : En construction neuve, vous êtes obligé de respecter les normes RT 2012. Cette réglementation thermique est une base efficace pour penser l’enveloppe isolante de votre maison autonome en énergie électrique. Avant-gardiste, anticipez les réglementations thermiques à venir en construisant une maison passive ou un bâtiment BEPOS.

 

Revoyez votre système de chauffage

Offrez-vous un insert ou un poêle à bois : au-delà des économies d’énergie, vous profitez du charme de la flamme. En complément, choisissez des radiateurs à haute performance énergétique comme solution d’appoint par grand froid.

 

Achetez de la classe énergétique A+++ 

Un appareil domestique classé A+++ consomme 20 % à 50 % moins d’énergie que le même appareil en classe A+. Les économies sont considérables. Changez vos appareils électroménagers sans tarder, et sans oublier de recycler correctement vos anciennes machines.

 

Passez vos ampoules en LED

Pour réduire les besoins nocturnes de la maison autonome en électricité, remplacez toutes vos ampoules halogènes par de la LED ou des lampes fluocompactes (LFC). Elles consomment 5 fois moins, pour autant de chances d’atteindre l’autonomie énergétique totale.

À noter : Depuis le mois de septembre 2018, les lampes halogènes sont interdites à la fabrication. Les magasins peuvent néanmoins finir d’écouler leurs stocks, attention à ne pas vous tromper.

Pour éclairer votre jardin, achetez des lampes solaires.

 

Couplez panneau solaire photovoltaïque et panneau solaire thermique 

Comme le chauffage de votre maison autonome en électricité, le chauffage de l’eau chaude sanitaire est un poste énergétique majeur. Les panneaux solaires thermiques sont une bonne solution pour alimenter votre ballon d’eau chaude.

À noter : envie d’une maison autonome en eau et électricité ? Panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, système de récupération des eaux de pluie pour arroser le jardin et votre potager bio, réduction de vos besoins en eau… envisagez des systèmes éco-responsables.

 

Le jeu de la maison autonome en électricité 

  • Devenir autosuffisant vous fait gagner en indépendance.

  • L’autonomie énergétique via l’autoproduction d’électricité solaire réduit l’impact environnemental néfaste à l’échelle planétaire.

  • Rendre une maison autonome vous fait économiser sur vos factures d’électricité.

  • La maison autonome en énergie électrique est un challenge ludique : prenez-vous au jeu !

  • La maison autonome en eau et électricité est l’avenir : anticipez-le.

  • Lancez-vous un défi par jour, à réaliser en famille. En revoyant vos habitudes de consommateur à la maison, vous éduquez vos enfants à une planète plus verte. N’oubliez pas, les générations futures doivent être préparées maintenant.

 

Votre grille de défis par postes électriques pour améliorer votre taux d’autoconsommation :

 

 

Chauffage

Electroménager

Eclairage

Multimédia

Niveau d’effort = 0

Baisser le chauffage quand vous quittez la maison.

Programmer les machines au pic du soleil pour profiter de l’énergie solaire en direct.

Eteindre les lumières quand vous sortez de la pièce.

Débrancher votre box et vos appareils en veille.

Niveau d’effort +

Baisser la température intérieure et mieux vous couvrir.

Balayer plutôt qu’aspirer.

Laver à basse température en mode Eco et faire sécher votre linge au soleil.

Choisir des abat-jours de couleur claire.

Charger vos téléphones et PC en plein jour.

Niveau d’effort ++

Raccourcir la période d’utilisation des radiateurs.

Changer tous vos appareils en classe A+++.

Passer toutes vos ampoules en LED.

Choisir un écran TV moins grand.

Expert en autonomie énergétique

Passer au chauffage au bois (poêle à bois ou insert).

Isoler.

Conserver vos aliments dans une pièce froide (au Nord, semi-enterrée) plutôt que dans un réfrigérateur.

Ouvrir des puits de lumière naturelle.

Ne pas avoir de télévision.

 

Tout ce que vous ne consommez pas en électricité nucléaire est autant d’économies et de bienfaits pour la planète. Agissez maintenant !

 

AVANCEZ AVEC TERRE SOLAIRE

Découvrez les offres et simulez votre projet solaire en ligne.

Passer au solaire

 





02-07-2019

La maison photovoltaïque en 10 questions

Maisons individuelles, bâtiments publics, exploitations agricoles… les panneaux solaires se ...

Voir plus

21-06-2019

Orientation du panneau solaire : les bonnes pratiques

L’orientation du panneau solaire est un critère prépondérant pour un rendement ...

Voir plus
Panneaux photovoltaïques fraîchement nettoyés

13-06-2019

Nettoyage panneau solaire : ce qu’il faut savoir

Au moment de faire installer des panneaux solaires, prenez en compte les conditions ...

Voir plus
Resultat Pro
Être rappelé(e)

Pour échanger sur cette simulation avec un conseiller solaire ou prendre rendez-vous pour une étude sur site, laissez-nous votre nom et un numéro de téléphone ou une adresse email.

 Madame   Monsieur
Resultat Part
Être contacté par un conseiller

Pour échanger sur cette simulation avec un conseiller solaire ou prendre rendez-vous pour une étude sur site, laissez-nous votre nom et un numéro de téléphone ou une adresse email.

 Madame   Monsieur
Register
Créez votre espace privé
 Madame   Monsieur
Vous avez déjà un espace privé ?
Mot de passe oublié
Revenir à la page de connexion
Resultat Part
   Prendre Rendez-Vous

Choisissez 1 ou 2 créneaux horaires auxquels vous souhaitez être appelé(e).



   


   

Une fois votre demande envoyée, vous aurez accès à votre étude complète et personnalisée (30 pages).