RT 2020 : la nouvelle réglementation thermique

Publié le 08-01-2018 par Laetitia

En application de la loi de transition énergétique, les normes édictées au Code de la construction et de l’habitation évoluent progressivement vers une réduction de la facture énergétique. La RT 2020 – ou plus justement « RE 2020 » pour Réglementation Environnementale comme nous le verrons plus loin – s’apprête à modifier les règles de la RT 2012. L’accent est mis sur 2 aspects : la réduction carbone et la notion d’énergie positive. Si la date d’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation n’est pas connue à ce jour, 2018 doit marquer un tournant dans la mise en œuvre de nouveaux standards environnementaux. Construction BEPOS et empreinte environnementale, le point sur les changements à l’horizon 2020.

RT 2020 bâtiment photovoltaïque industriel

Entrée en vigueur, champ d’application et caractère obligatoire des nouvelles normes de construction

L’information circule de manière abondante. Les normes RT 2020 seront d’application obligatoire pour l’ensemble des constructions neuves à compter de la fin de l’année 2020. Il est important de préciser à titre liminaire qu’en réalité, la mise en œuvre d’une nouvelle réglementation s’annonce progressive :

Ces données réglementaires et légales doivent être articulées avec les récents propos, relayés dans cet article, du président Emmanuel Macron, qui souhaite «assouplir les normes environnementales» dans le secteur de la construction neuve. 
En l’état actuel du droit, aucune loi ne précise ni le contenu ni la date d’application des futures normes de construction. Et en outre, aucun texte n’évoque la RT 2020 en ces termes. Le site gouvernemental du Ministère de la Transition écologique et solidaire traite néanmoins du sujet. Il est fait état de l’engagement général de l’Etat et des acteurs de la construction pour des «bâtiments à énergie positive et bas carbone». Ces notions peuvent être regroupées sous le terme de RE 2020 – Réglementation Environnementale 2020, on parle aussi de label Energie Positive et Réduction Carbone (E+C-).
En savoir plus sur le label E+C-

RT 2020, RE 2020, RBR 2020-2050 : de quoi parle-t-on ?

En 2011 est créé un groupe de travail spécifique dont le rôle est de mener une réflexion sur la notion de bâtiment responsable.  C’est donc sur la base des retours d’expérience de la RT 2012, que le groupe de travail RBR 2020-2050 ébauche les prémisses de la future réglementation applicable aux constructions neuves. 
Le terme de « RT 2020 » est sur toutes les lèvres. Pourtant les normes préconisées pour la construction de bâtiments neufs ne concernent pas uniquement l’aspect « thermique ». En effet, l’empreinte carbone est également au cœur du débat. C’est pourquoi la nouvelle réglementation envisagée dans le secteur du bâtiment pour les années à venir se présente sous la dénomination de « RE 2020 », pour Réglementation Environnementale 2020.

FAITES LE CALCUL AVEC TERRE SOLAIRE :
Et si je vous disais qu’en moins de 2 min vous pourriez connaître la quantité de déchets radioactifs que vous éviteriez en vous équipant de panneaux photovoltaïques !! Grâce à l’application Terre Solaire, c’est possible, il vous suffit de répondre à quelques questions et le tour est joué, allez-y… Je suis curieux, je veux en savoir plus

RT 2020-maison-BEPOS

Energie positive et réduction carbone : zoom sur les 2 volets de la RE 2020

Le bâtiment représente 45 % de la consommation énergétique et 25 % des émissions de gaz à effet de serre en France. Les chiffres sont éloquents ! Le bâtiment(voir dossier sur le bâtiment neuf) est un secteur clé dans un objectif de lutte contre le réchauffement climatique. Dans cette optique, les futures normes de construction adjoignent à l’aspect thermique – communément évoqué sous le terme de RT2020 – un nouveau volet axé empreinte carbone.

Volet environnemental : le cycle de vie du bâtiment neuf

Depuis sa construction et jusqu’à sa démolition, l’immobilier neuf doit être pensé dans le respect de l’environnement. Le bilan carbone prend en compte la phase de production des matériaux, la mise en œuvre du chantier, l’exploitation du bâti et sa fin de vie.

  • La construction neuve doit utiliser des matériaux écologiques. Brique de terre cuite, chanvre, fibre de bois, liège et ouate de cellulose sont évoqués dans cette optique.
  • Il est préconisé de valoriser les déchets de chantier à plus de 50 % de la masse totale générée.
  • La déconstruction doit pouvoir être envisagée de manière à recycler les matériaux.

Enfin si les constructeurs sont concernés, d’autres professionnels du bâtiment interviennent au niveau environnemental. Notamment les fournisseurs des matériaux naturels ainsi que la filière de recyclage. La stratégie nationale bas carbone vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50 % entre 2015 et 2030.

Niveau de performance environnementale

Pour mesurer la performance carbone de la construction neuve dans le respect de la RE 2020, plusieurs indicateurs :

  • Eges : indicateur des émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie du bâtiment RE 2020.
  • Eges PCE : indicateur des émissions de gaz à effet de serre des matériaux et équipements de construction.

Ces 2 indicateurs permettent de déterminer le niveau de performance Carbone 1 ou Carbone 2 de la construction neuve.

Confort et santé

Dans le cadre de la prochaine RE 2020 – communément appelée RT 2020 – les notions de confort et de santé sont également évoquées par le groupe de travail RBR 2020-2050(cf.dossier sur la RE 2020). Sont notamment évoqués les efforts à réaliser en matière de confort thermique, d’isolation acoustique, de lumière naturelle et de qualité de l’air intérieur.

Volet énergétique : bâtiment passif et BEPOS en RT 2020

Les normes de la RT 2020 imposent :

  • Une isolation suffisante pour assurer une consommation de chauffage égale ou inférieure à 12 kWhep*  par mètre carré et par an. Le respect de cette norme doit également être assuré par le biais d’un système de ventilation performant.
  • Une consommation d’énergie primaire pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et tous les usages électriques (éclairage, ventilation, appareils électrodomestiques) égale ou inférieure à 100 kWhef* par mètre carré et par an.
  • Une autoproduction d’énergie renouvelable au moins suffisante pour couvrir les besoins énergétiques de la construction neuve. Pour produire cette énergie, il existe plusieurs solutions : installation d’un puits canadien, d’un poêle à bois, d’un ballon thermodynamique et, bien sur, de panneaux solaires photovoltaïques.

Quand la RT 2012 misait sur les constructions BBC, la RT 2020 s’attèle à un chantier plus important : généraliser la maison passive ou la maison BEPOS (Bâtiment à Energie POSitive).

Le kWhep (« kilowattheure énergie primaire ») est l’unité de mesure de la consommation d’énergie primaire, utilisée pour évaluer la performance énergétique. Il se différencie du kWh que le consommateur paye sur sa facture d’électricité, que l’on appelle kWhef (« kilowattheure énergie finale »). Le kWhep prend en compte l’énergie brute nécessaire pour produire l’électricité fournie par le réseau ainsi que les pertes liées au transport de l’électricité par les réseaux électriques. En France, il faut 2,58 kWh d’énergie primaire pour obtenir 1 kWh d’énergie finale. En effet, les moyens traditionnels de production d’électricité, centrales nucléaires et centrales thermiques à gaz, ont un rendement faible, nettement inférieur à 50%.
1 kWhef = 2,58 kWhep.

RT 2020 : maison passive et maison BEPOS

La maison RT 2020 doit être une maison BEPOS, du moins un bâtiment passif. 

  1. Que recouvrent ces notions ?
    – La maison passive produit autant d’énergie qu’elle en consomme.
    – La maison BEPOS produit plus d’énergie qu’elle en consomme.
  2. Comment autoproduire ? Notamment grâce à une installation photovoltaïque. Le panneau solaire, en transformant la lumière du soleil en électricité, garantit l’utilisation d’une énergie renouvelable.
  3. La maison BEPOS offre un bilan énergétique positif, que faire du surplus d’énergie autoproduite ? Elle est injectée dans le réseau électrique local et valorisée.

A NOTER : la maison RT2020 – bâtiment passif ou maison BEPOS – utilise en outre des systèmes de gestion intelligente. La domotique est dans le viseur.

Vous pouvez consulter notre page sur le fonctionnement de la maison solaire sur notre site :

En savoir plus

Les 4 niveaux de performance énergétique de la RT 2020

Alors que le volet environnemental de la RE 2020 comporte 2 niveaux carbone, le volet thermique compte 4 niveaux de performance énergétique, du niveau Energie 1 au niveau Energie 4. Seul le niveau 4 permet d’atteindre les exigences de la maison BEPOS de la RT 2020.

INFO TERRE SOLAIRE : Pour illustration, en équipant une maison neuve de 100 m² de 20 à 24 panneaux solaires photovoltaïques, le niveau 3 est atteint. Le niveau 4 suppose l’installation de 25 à 28 panneaux – selon la région et l’exposition du bâti naturellement.

RT 2012 vs RT 2020 : quelles différences ?

Tableau comparatif des normes RT2012 et RT2020

A NOTER : entre la RT2012 et la RT2020, la RT2015 devait représenter un intermédiaire. Ses normes trop contraignantes ont finalement été abandonnées avant leur mise en œuvre.

Terre Solaire, acteur engagé pour le respect des nouvelles normes de la RT 2020

Terre Solaire s’engage dès aujourd’hui en vue d’atteindre les objectifs de la nouvelle Réglementation Thermique 2020. Pour une bonne prise en compte du photovoltaïque dans le cadre de la RT 2020, les panneaux solaires doivent répondre à des normes strictes. De plus, leur performance doit être vérifiée par un organisme indépendant et accrédité. En travaillant avec des bureaux d’études thermiques spécialisés sur les premiers cas expérimentaux, Terre Solaire a pris une longueur d’avance sur la RE 2020. Terre Solaire vous accompagne dès la conception de votre maison ou de votre bâtiment neuf pour d’ores et déjà répondre aux exigences de la future RT2020.


Et maintenant…

Vous êtes maintenant incollable sur les nouvelles normes de la RT 2020, prêt pour le passage au photovoltaïque? Obtenez votre devis personnalisé en répondant à quelques questions, grâce à l’application Terre Solaire.

Obtenir mon devis en 2 min 

 





ces articles peuvent vous intéresser :

installation solarworld autoconsommation

19-12-2017

Réglementation de l’ autoconsommation photovoltaïque : le point de vue de Terre Solaire

Pour un consommateur d’électricité, l’ autoconsommation photovoltaïque est le fait de ...

VOTRE PROJET COMMENCE MAINTENANT

Testez WattNext

Avec WattNext, l’application experte de Terre Solaire, s’équiper de panneaux solaires n’a jamais été aussi facile.

Resultat Pro

Être rappelé(e)

Pour échanger sur cette simulation avec un conseiller solaire ou prendre rendez-vous pour une étude sur site, laissez-nous votre nom et un numéro de téléphone ou une adresse email.

 Madame   Monsieur
Register

Je crée mon compte

 Mme   M.

Vous avez déjà un compte ?

Récupérez votre mot de passe

Vous avez déjà un compte ?